Dragon Age Inquisition Concept Art MR13 Forest.jpg

Description du lieu

La «Terre-fantôme» est le nom donné par les Argeh'niens à cette presqu'île détachée d'Erhur'cae. Flottant à quelques 700 mètres de la rive sud, elle est considérée par les Argeh'niens comme une terre maudite de laquelle il ne fait pas bon s'approcher. Composée de la même faune que le reste du pays, à un détail près : les animaux et la végétation présents sur les lieux semblent décrépis, pourris, comme s'ils ne subsistaient plus qu'en aspirant l'air nauséabond qui flotte autour de l'endroit.

C'est d'ailleurs grâce à cette ambiance sinistre et putride que les Dégénérés ont pu se rassembler et se développer dans ce qui faisait autrefois partie d'Erhur'cae, profitant du fait que personne ne s'approchait ni d'eux, ni de leur nouveau domaine. Dans les jeunes années du peuple tribal, l'Empereur fit fermer les frontières menant à la presqu'île pour éviter que ses habitants n'envahissent le pays. Depuis, l'endroit est surveillé par les Néo-traqueuses et nul ne peut en sortir. Quant à ceux qui y rentrent, ils y restent à jamais et doivent survivre par leurs propres moyens.

La température sur place avoisine les 17°C à cause de l'air perpétuellement humide et des arbres immenses qui couvrent l'ensemble des 950 km² de l'île et empêchent les rayons du soleil de frapper le sol. Ainsi, la nuit est presque permanente et quand elle survient réellement, les températures chutent drastiquement et atteignent régulièrement le 0°C. La presqu'île a gagné son surnom à cause de la brume grisâtre permanente qui entoure le lieu, et l'absence quasi totale de tout bruits, qu'ils soient animaux ou autres, hormis lors des chasses des Dégénérés.

Utilité

Localisation

La «Terre-fantôme» constitue une partie du sud d'Erhur'cae, détachée il y'a des siècles. Elle est à peine déplacée vers l'ouest, flottant à moins d'un kilomètre de la côte, reliée à celle-ci par des fragments de terre sortant à peine de l'eau.

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA.