FANDOM


Un geste. Une parole. Un regard. Un mot. Rien qu'une seule de ces petites choses m'emplit de joie, alors qu'elle est face à moi. Alors que je la tiens dans mes bras.
Daragh a été bon, et a entendu mes prières. Lorsque je me demande comment, la réponse est aussi simple qu'évidente. Délivrance. Car c'est bien la délivrance, qu'elle apporte dans son sillage. C'est bien la délivrance qui s'échappe de chacun des pores de sa peau de porcelaine.
Ses cheveux d'Or sont une Lune dans l'aube naissante de ce nouveau jour. Ses yeux de biche sont à l'instar de joyaux qu'elle a choisie de n'offrir qu'à moi. Aussi précieuse que la prunelle de mes yeux, je la garde près de moi, en prenant garde à la placer sur le couffin de soie qu'est mon amour à son égard. Plus tard, nos héritiers me demanderont, "Décris-nous Mère dans sa jeunesse, nous t'en prions". Et ce jour-ci, je leur répondrais. "Aussi belle que les joyaux lumineux dans les cieux, elle brillait de milles feux. D'aussi loin que je puisse me souvenir, son élégance était inégalable".
Couverte d'un voile de soie écarlate, qui encadrait merveilleusement son visage d'enfant perdue, elle se déplaçait avec la fierté et l'allure d'une Reine égarée dans les confins d'une utopie onirique. Ses doigts long et fins, étaient comme dix cierges de cire nacrée, caressant mon visage d'un geste leste. Restant juste et droite en toutes circonstances, nul ne pouvait aspirer à ce bonheur qui était maintenant fait mien.
Elle est mon trésor en ce monde. Un trésor que je garde sauvagement, ne laissant quiconque s'en emparer. Un joyau d'une rareté exquise, qui avait décidé de s'offrir à ma personne.
Une enfant sauvage, perdue en ce monde, qui m'a trouvée. Et que je garderais auprès de moi jusque la fin des temps, et plus encore.

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .