FANDOM


Présentation de la Gardienne

7c480db704c4b5b99c1674adc1efbe9c

Inari, surnommée «La Gardienne», porte bien son nom. Divinité mineure autrefois adorée par le petit peuple, elle était la protectrice des habitations ainsi que du commerce. Les gens qui se mettaient à l'aduler voyaient leurs profits changer de façon drastique en très peu de temps, et n'avaient plus aucun problème - qu'il soit familial, financier ou amoureux, dans leurs demeures. Rien d'étonnant, donc, à ce qu'elle fut aimée des citoyens.

Mais Inari a rapidement fait les frais de sa popularité. Lors de l'arrivée des Neuf divins, Kyn'tar a tout de suite montré une attirance morbide pour la Gardienne, et jaloux de sa notoriété, a décidé de s'en emparer par la force. Il a fait en sorte que la Gardienne ne puisse plus agir - on-ne-sait comment, de façon à ce que les citoyens arrêtent de croire en elle. Puis, il s'est imposé en tant que sauveur, en donnant au peuple ce que la Gardienne ne pouvait plus leur donner. Enfin, presque...

Après ces événements, la Gardienne a disparue - de son propre chef ou non, nul ne le sait, et n'a plus refait surface depuis ce jour-là.

Mythes et Légendes

  • On raconte qu'Inari est une femme magnifique à la peau aussi blanche que sa chevelure. Elle posséderait, comme les Foh-du'ka et Foh-jum (ce qui explique l'attrait particulier de ces derniers pour la Gardienne), une paire d'oreilles et trois queues.
  • On raconte aussi qu'elle prendrait parfois l'apparence d'un Yeia-ilirs lorsqu'elle se déplace dans les bois qu'elle protège.

Sanctuaire

  • Le Sanctuaire de la Gardienne n'en est pas un à proprement parler. C'est un autel de pierre flottant à la surface d'un lac, sur un tout petit îlot. Néanmoins, avec le temps, plus personne n'est en mesure d'établir précisément sa localisation.
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .