FANDOM


Description

Autrefois membres du peuple Argeh'nien, ceux qu'on nomme désormais «Dégénérés» sont désormais plus des créatures que des êtres humains et portent bien leur nom. Bien qu'après des siècles, on ignore encore la véritable raison de leur décrépitude, ces hommes et ces femmes ont perdus toute humanité jusqu'à même leur essence vitale. Désormais êtres errant entre la vie et la mort, ils sont proches de la décomposition totale pour les plus vieux. Aux yeux vitreux et injectés de sang, à la peau tombante et aux membres parfois manquantes, rien ne permettrait de dire qu'ils sont encore en vie, si ce n'est qu'ils bougent encore.

Leurs sens sont également amoindris, et ils ne peuvent désormais plus ni parler ni communiquer d'aucune autre manières que par des cris gutturaux et des gargouillis étouffés qu'ils se lancent entre eux. Ils se nourrissent autant de végétaux morts que d'animaux morts ou vivants, n'ont plus aucune notion de ce qu'ils ont pu être par le passé et ne "vivent" désormais plus que pour faire mourir ce qui croise leur chemin.

Ils repèrent leur proie au bruit. Leurs cris et autres gémissement sinistres leur permettent de se repérer entre eux, c'est comme ça qu'ils communiquent. Ils beuglent dans les bois dès qu'une proie est trouvée, et ils foncent dessus par paquets entiers. C'est une vision absolument horrible que de voir ceux qui étaient nos frères et nos sœurs dans cet état bestial et presque léthargique.
— Témoignage d'une Néo-traqueuse en faction aux frontières de la presqu'île

Où en trouver ?

On les trouve exclusivement dans la partie sud de Féralas. Nul ne sait comment ils sont arrivés, ou pourquoi ils y sont allés, mais ils n'en bougent plus depuis des siècles.

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .