FANDOM


Saana-viinikka-paskamaisema2

Description du lieu

«Erhur'cae», littéralement «Île-Terre», est une petite île au large des côtes ouest de Kalimdërnok. Séparée du continent durant la Grande Fracture, elle est restée inhabitée jusqu'à être découverte par les Argeh'niens exilés d'Agartha.

D'une superficie d'un peu plus de 10.000 km², l'île est bordée par une chaîne de montagnes, couvant une immense vallée. On dénote la présence de plusieurs sources d'eau chaudes, de nombreuses zones boisées et d'un pic majeur au Nord-Ouest de l'Île. La présence de très nombreuses galeries est également un atout pour les colonisateurs féraliens, qui pourront y établir leurs stocks et abris en cas d'attaques humaines et animales.

La faune de l'Île est composée de nombreux animaux. Sangletars, dore'khans, boucs ou encore griffons, on note aussi la présence de nymphes et de quelques centaures.
La flore est composée principalement de grands arbres aux larges ramures, de nombreuses fougères et autres plantes couvrantes. L'atmosphère en-dessous des arbres, bien que légèrement humide, est tropicale et il est rare que la température descende en-dessous des 25°C. En plaine, les pics de chaleur peuvent atteindre les 50°C voire 60°C durant les périodes les plus chaudes.

Pendant un temps, les environs de la Gorge des Gardiens ont été envahis par la corruption liée à l'arrivée d'un groupe de sectaires affiliés à la Légion Ardente. Néanmoins, avec la fuite d'Epar'adur, la Nature a pu reprendre ses droits et la Gorge se remet tout doucement de ses blessures.

Aujourd'hui, suite à l'explosion du Puits de Magie Originelle et la dissolution de l'Empire, l'île est laissée pratiquement à l'abandon et il ne reste plus que quelques rares poches de vie, occupés par les survivants Argeh'niens qui tâchent de survivre dans ces terres corrompues par le surplus de Naën désormais présent dans la terre.

Utilité

  • Être le premier point d'ancrage des premiers Argeh'niens.
  • Être le berceau de l'Empire.

Localisation

L'Île est située à une trentaine de kilomètres des côtes de Féralas. On suppose que cette fraction du continent s'est détachée du continent lors du Kaërnok, et est restée vierge car trop loin des côtes et donc sans intérêts pour les Kaldorei ou même les Orcs.

Toutes les pages (13)

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .